La croix Sezinne.

Justice Royale à l’époque de Saint Louis. . .

P1060442

Pendant une randonnée dans la forêt de Saint-Gobain, après l’abbaye de Saint-Nicolas-aux-Bois, nous avons découvert un curieux monument caché dans les bois.

C’est la croix Sezinne.

Il est le témoin de la justice Royale au XIIIème siècle.

                        II existait au Xlllème siècle un établissement monastique, qui jouissait d’une certaine réputation littéraire. Bâti au fond d’une gorge étroite, profonde et ombragée de hautes futaies. ce couvent portait le nom bien justifié de Saint-Nicolas-aux-Bois. C’était une abbaye de Bénédictins et qui, malgré le site sauvage où elle était placée, n’en possédait pas moins une école florissante qui attirait les étrangers.

Trois jeunes seigneurs flamands, venus étudier le français et les belles lettres, étant allés un jour se divertir dans les bois de l’abbaye, se mirent à poursuivre quelques lapins. Les animaux s’étant sauvés dans le domaine d’Enguerrand IV de Coucy, ils les y poursuivirent Les gardes les ayant trouvés qui chassaient, les menèrent en prison et en avertirent Enguerrand. Celui-ci, sans s’informer ni de l’âge, ni de la personne des jeunes gens, ni des circonstances de leur action, ordonna qu’ils fussent pendus, ce qui fut exécuté sur le champ aux branches des arbres du lieu de leur arrestation.

P1060443

      Cette exécution sommaire et barbare fit grand bruit, non seulement dans la contrée, mais dans toute la France L’abbé de Saint-Nicolas-aux-Bois, qui était parent d’une des victimes, secondé par Gilles le brun, connétable de France, en portèrent leurs plaintes a Saint Louis (Louis IX), roi de France, dont la justice est restée célèbre. Aussi « le bon roy droiturter » fit citer Enguerrand à son tribunal malgré sa qualité de baron et ses hautes alliances, avec toute la grande noblesse pour lui appliquer la peine du talion.

Saint-Louis, sans se laisser intimider par les revendications hautaines dont se prévalait alors l’aristocratie féodale, qui prétendait n’être justiciable que de ses pairs, le fit appréhender par ses sergents et enfermer dans la tour du Louvre.

Au jour marqué, Enguerrand fut cité à comparaitre. Il se présenta accompagné de tous les barons de sa famille qu’il avait pris pour conseillers et défenseurs, le roi demeura presque seul avec quelques assesseurs. Malgré cet appareil et ses dénégations d’avoir fait pendre les trois jeunes gens, Enguerrand allait subir toute la rigueur des lois, lorsque le roi se laissa fléchir et lui accorda la vie sauve à la prière des seigneurs, mais avec l’obligation de payer une amende de 10 000 livres.

Cet argent était destiné à fonder l’Hôtel Dieu de Pontoise, construire le couvent blanc des dominicains à Paris et l’église des Cordeliers. On obligea aussi le seigneur à faire bâtir deux chapelles, où l’on dirait chaque jour la messe pour ces trois jeunes gens à perpétuité. et enfin à servir pendant trois ans en Terre Sainte.

Il obtint la dispense de ce dernier article moyennant 1 200 livres au profit des Chrétiens d’outre-mer. De plus, il perdit dans toutes ses terres le droit de justice et de garenne, et abandonna aux religieux de l’abbaye de Saint-Nicolas la portion de forêt, où le crime avait été commis.

  P1060453

         D’ après la tradition, Enguerrand, outre les charges imposées plus haut en expiation de son crime, aurait été obligé d’élever sur le lieu de l’exécution des trois seigneurs un monument, sous lequel ils reposeraient, destiné à rappeler la justice de Saint-Louis Ce monument porte les noms de Croix Sezinne, Croix Seizaine, Croix Seizine, Croix Sézaine, Croix Sessine, (noms qui semblent indiquer qu’Enguerrand fut Contraint de faire, en réparation du meurtre des trois étudiants, par lui même ou par procuration, une pénitence de seize jours au pied de ce symbole) mais aussi ceux de Croix des Sergents Croix des 3 Frères, Croix Coesine ou « Cohaesorum », qui signifie « de ceux qui sont attachés ensemble ».

Source Archives Départementales de l’Aisne.

Collection Piette 1808-1883

(infos sur le panneau d’explications)

À bientôt.             Vever’s

Publicités

A propos vever02

Je m'appelle Hervé alias Vever... J'adore les balades dans la nature en famille. Je prends des photos sans être un grand spécialiste, juste pour le plaisir. Bonnes visites à tous. Vever's
Cet article, publié dans Aisne, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour La croix Sezinne.

  1. ulli dit :

    Très inversable, la croix. Belles photos, Hervé.
    Bonne soirée,
    Ulli

  2. Superbe photos et des informations sur l’croix Sezinne.
    Bon début de la semaine!

  3. Tuxnux dit :

    Tu marches sur une encyclopédie attention!

  4. mais quel est le coin de cette forêt que tu n’as pas fait ?

  5. kaki dit :

    avec de l argent deja…en ce temps la..

    bonne journée vever

  6. ventisqueras dit :

    ma che strani reperti incontri nelle tue passeggiate, è bello risalire alla loro storia!
    buon sabato Hervé

  7. marc bourbon dit :

    quelle histoire pour une simple croix plantée sur de vielles pierres, et puis la séparation de l’église et de l’état hein t’en fait quoi ?

  8. Ah si la justice pouvait être aussi implacable de nos jours envers les puissants.

  9. francefougere dit :

    Eh bien, Saint Louis justifie sa réputation de roi rendant la justice ! On pendait tout de même un peu rapidement.
    Tu multiplies les découvertes passionnantes ! Merci à toi – amitiés 🙂

    • vever02 dit :

      La justice était déjà à deux vitesses à l’époque, que l’on soit puissant
      ou pauvre, elle ne s’appliquait pas de la même façon, je me demande
      si cela avait été des paysans ou des gueux, qui avaient été pendu,
      l’histoire n’aurait pas eu les mêmes souvenirs….
      Cette forêt est chargée d’histoire le château de Coucy n’est pas loin…
      C’est un plaisir de partager France 🙂
      Amitiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s