La croix brisée.

Juste après le village de Nouvron-Vingré, on découvre cachée dans un bosquet une croix brisée, elle symbolise le calvaire vécu par les combattants de la première guerre mondiale.

P1360721

La Croix Brisée :

Jean, marquis de Croix, fit ériger en 1929 cette Croix Brisée portant la devise familiale : « la croix est tombée, le Christ est vivant », symbole du calvaire vécu par tous les combattants de la 1ère Guerre mondiale sur le plateau de Confrécourt. Le 13 septembre 1914, après la victoire de la Marne, les troupes françaises traversent l’Aisne et montent à l’assaut du plateau. Elles n’atteindront ce lieu qu’après 10 jours de terribles combats.

P1360723

P1360732

   «Le soir, je fais une patrouille sur la route de Nouvron et je vais jusqu’au calvaire au delà de nos tranchées. Quelle tristesse que ce calvaire brisé par les obus, les quelques arbres hachés par la mitraille, des morts partout. Au pied du socle, comme l’embrassant, trois chasseurs morts sont appuyés ! Ce sont nos libérateurs du 20 Septembre qui ont péri en venant à notre secours. Ce calvaire, ces morts, avec le soleil du couchant dans le fond, formaient un tableau terrible de guerre. Ne vivons-nous pas ces derniers jours de Septembre au milieu d’un véritable charnier.» Commandant G. Thivet – 298 R.I .

P1360724

Borne Moreau-Wauthier : Ici fut repoussé l’envahisseur 1918.

                Français et Allemands, ne pouvant percer, vont s’enterrer. Ce sera la guerre des tranchées. Les carrières et la ferme de Confrécourt, à quelques centaines de mètres de la 1 ère ligne, serviront de casernement aux troupes françaises.

Après l’offensive victorieuse du 27 mai 1918 sur le Chemin des Dames, la défense héroïque du plateau de Confrécourt en juin 1918 stoppera l’offensive allemande. Les fantassins retrouvent les tranchées abandonnées en mars 1917. A l’aube du 18 juillet 1918, entre Nouvron et la Marne, les 10 ème et 5ème armées s’élancent à l’assaut sur le flanc de l’ennemi, évènement rappelé par la borne du sculpteur Moreau-Vauthier : « Ici fut repoussé l’envahisseur». Le 20 aout, le plateau est définitivement libéré.

(Panneaux d’infos sur le site)

À bientôt.             Vever’s

Publicités

A propos vever02

Je m'appelle Hervé alias Vever... J'adore les balades dans la nature en famille. Je prends des photos sans être un grand spécialiste, juste pour le plaisir. Bonnes visites à tous. Vever's
Cet article, publié dans Aisne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La croix brisée.

  1. Merci pour cette tranche photographique historique

  2. Sartenada dit :

    Mon chapeau. Ce poste est merveilleux donnant l’honneur pour les combattants. Merci beaucoup.

    Bonne journée à toi.

  3. kaki dit :

    cette croix brisée est tout un symbole de notre histoire
    bonne journée vever

  4. Patrizia M. dit :

    Luoghi dove bisogna ricordare chi ha dato la vita per la libertà e che bisogna onorare.
    E’ grazie a questi sacrifici se oggi possiamo definirci « popoli liberi ».
    Grazie per le informazioni Hervé.
    Serena notte, Pat

    • vever02 dit :

      Hai ragione, non dobbiamo dimenticare il passato sacrifici,
      se un giorno, possiamo rivivere.
      Vi auguro un bel fine settimana, Pat.
      Ciao. Hervé

  5. Maria-Lina dit :

    Oh mon Dieu et pourtant c’est bien une réalité, ça fait mal en dedans… Bise à vous deux et bonne soirée toute douce!

  6. Fabio dit :

    Beautiful and thoughtful homage to the World War I combatants hurt or deceased during the conflict! Bravo, my dear Herve’!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s