L’observatoire du Général Mangin.

P1280025

Pendant une balade qui débute au village de Puiseux en Retz, petit village en lisière de la foret de Retz en montant un chemin pentu, on arrive a un des points culminants de la foret, “la tour Réaumont”.

P1280027

P1280028

Point culminant sur lequel de trouve un point géodésique matérialisé par un bloc de béton, je lui préfère une vielle souche de chêne qui se trouve juste à coté avec ses trois rejets en compagnie d’un bouleau…

       Sous le règne de Charlemagne s’élevait ainsi sur ce point culminant de la forêt de Retz (231 mètres) une tour colossale, habitée par un seigneur. Le premier observatoire est une tour édifiée vraisemblablement au XIVe siècle. Elle permettait la communication par feux et signaux optiques avec d’autres tours semblables. Elle avait été élevée au sommet de la forêt d’où l’appellation de « Tour es haults monts » qui deviendra Tour Réaumont.

Un deuxième « observatoire » fut édifié quatre siècles plus tard (fin aout 1914), par le général Maunoury, commandant de la 10e armée. Superposition de guérites en planches, c’était une sorte de pigeonnier juché dans un gros hêtre, auquel on accédait par une échelle.

P1280029

Un peu plus bas, on découvre le monument de l’observatoire du général Mangin, il a été inauguré le 14 novembre 1926.

P1280030

                     En 1918, le général Mangin y construisit son observatoire, une massive tour en bois accessible par un escalier. Chaque étage possédait une plate-forme. La hauteur était calculée de façon que la tour atteigne la cime des arbres sans, bien entendu, la dépasser pour ne pas être repéré. Au pied, une cabane pour les téléphonistes et deux tentes où le chef couche si nécessaire et s’il peut rester toute la nuit éloigné de son quartier général.
A la suite d’un ouragan survenu vers le milieu d’octobre 1924, un gros arbre de la forêt a été renversé et a entrainé dans sa chute l’observatoire Mangin dont les montants étaient pourris au niveau du sol. (infos du net)

C’est de cet endroit que fut dirigée par le général Mangin la bataille du 18 juillet 1918 ou bataille de Villers Cotterets qui força la victoire.

718_001

Voila à quoi ressemblait l’observatoire du général Mangin..

Bonnes visites et à bientôt.     Vever’s

Publicités

A propos vever02

Je m'appelle Hervé alias Vever... J'adore les balades dans la nature en famille. Je prends des photos sans être un grand spécialiste, juste pour le plaisir. Bonnes visites à tous. Vever's
Cet article, publié dans Aisne, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’observatoire du Général Mangin.

  1. kaki dit :

    la souche du chêne est impressionnante, chapeau

    bonne journée vever

  2. Joséphine dit :

    Interessant avec des jolies photos 🙂 bonne soirée

  3. Eléanor dit :

    Les photos sont superbes. Comme d’habitude. J’ai partagé une photo en mettant un lien vers votre billet sur la page Facebook Villers-Cotterêts Actu. Merci encore et à très bientôt.

  4. très interessant ton billet , cela me plait,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s